Harmonie de couleur chez soi


Décoration / mardi, novembre 9th, 2021
Partager l'article :

Créer une harmonie de couleur, pour certain(e)s c’est comme inné, pour d’autres en revanche c’est plus difficile à maitriser ! L’objectif de cet article est de vous transmettre les règles à connaitre pour vérifier que votre intérieur est harmonisé en termes de couleurs.

Les harmonies de couleurs sont très importantes quand on souhaite avoir un intérieur dans lequel on se sent bien et qui nous plait. En effet, les couleurs ont un effet sur nous et notre bien-être. Elles ont un impact sur notre inconscient et nos émotions. C’est pourquoi “Harmoniser les couleurs” est une des « 7 actions pour se sentir bien chez soi ». Si vous n’avez pas encore découvert l’article, prenez le temps d’aller le consulter. D’autres actions pourront également vous intéresser.

Mais revenons à notre sujet du jour, la couleur. Certaines harmonies sont basées sur l’utilisation d’une seule couleur ou d’un ensemble de couleurs neutres telles que le blanc, le gris, et le noir. D’autres, qui en utilisent plusieurs peuvent paraitre plus complexes à appréhender.

La bonne nouvelle c’est que ces accords sont régis par des règles mathématiques. Pour moi, c’est une bonne nouvelle car j’adore les maths. Mais si ce n’est pas votre cas, la bonne nouvelle c’est simplement qu’il existe des règles à suivre. Ainsi, même si vous n’avez pas de prédispositions à accorder les couleurs entre elles, il vous suffit de suivre les bons principes pour réussir à harmoniser votre intérieur.

Même si j’ai parlé de mathématiques, pas de panique, pas d’équations à résoudre dans cet article… Les règles que je vous transmets ici sont à la portée de tous. Promis, c’est donc sans intégrales, logarithmes ou exponentielles que vous allez découvrir les principes des accords couleurs ! Juste quelques rappels de géométrie, mais très simples…

Les notions abordées dans cet article

Après une présentation du cercle chromatique, outil nécessaire à la compréhension des principes sur les accords de couleurs, je détaillerai 6 harmonies de couleurs, qu’on appelle aussi compositions. Ce nombre élevé et les possibilités à l’intérieur de chacune d’entre elles nous laisse l’embarras du choix en termes de couleurs en décoration. Et ça aussi c’est une bonne nouvelle !

A vous de choisir celles que vous souhaitez utiliser, ou comme je vous le conseille en fin d’article, à vérifier que les couleurs présentes dans vos pièces respectent ces règles pour ne pas avoir un ensemble trop dissonante. Il suffit parfois de quelques changements même mineurs pour harmoniser son intérieur.

Qu’est-ce que le cercle chromatique ?

Le premier élément à connaitre, outil indispensable à la constitution des règles à appliquer en termes de couleurs, est le cercle chromatique. Vous l’avez peut-être déjà vu sans vraiment savoir ce que c’était. C’est une façon de représenter l’ensemble des couleurs du spectre. C’est l’outil qui va vous permettre de comprendre comment constituer une harmonie de couleur.

Cercle chromatique

Ce cercle est constitué des :

  • 3 couleurs primaires (le rouge, le bleu et le jaune)
  • 3 couleurs secondaires (le vert, l’orange et le violet) qui sont obtenues par un mélange à part égale des 2 couleurs primaires voisines
  • 6 couleurs tertiaires (le rouge-orange, le jaune-orange, le jaune-vert, le bleu-vert, le bleu-violet et le rouge-violet) qui sont obtenues par le mélange à part égale de la couleur primaire et la couleur secondaire voisine
Harmonie de couleur - Cercle chromatique

En complément du cercle chromatique, on ajoutera deux couleurs qui n’en sont pas vraiment, les couleurs qui font partie des couleurs neutres ; le blanc et le noir. Elles donneront mélangées entre elles le gris.


Nota :  Quelques éléments complémentaires si vous souhaitez enrichir votre vocabulaire mais qu’il n’est pas nécessaire de retenir si vous ne souhaitez pas vous encombrer la tête. C’est en ajoutant à une couleur pure :

  • du gris qu’on donnera un autre ton
  • du blanc qu’on donnera une autre nuance
  • du noir qu’on obtiendra une autre ombre

Harmonie de couleur 1 – La composition achromatique

Les couleurs achromatiques se caractérisent pas le fait qu’elles sont exclusivement composées de niveaux de gris. Ainsi, toutes les teintes se situant entre le noir pur et le blanc pur constitueront une composition achromatique. Les gris avec une touche de marron et de beige font également partie de cette composition. Etant des couleurs neutres, elles ne sont pas présentes sur le cercle chromatique. Voici en exemple deux nuanciers qui permettent de les représenter.

Harmonie de couleur achromatique

Harmonie de couleur 2 – La composition monochromatique

Une composition monochromatique est basée sur l’utilisation d’une même couleur. On utilise alors différents tons ou nuances de cette même couleur. On reste sur le même rayon du cercle (je vous avez dit que je parlerai géométrie…). Plus clairement représenté ci-dessous sur la roue chromatique, un exemple de choix dans la gamme bleu-vert.

Composition monochromatique

Vous connaissez probablement cette harmonie sous le nom de “camaïeu”. Cette composition est souvent adoucie en la complétant d’une couleur neutre comme le blanc.

Le conseil pour la composition monochromatique : Elle est à utiliser pour une atmosphère sobre, élégante et douce. Faites varier les textures et les motifs pour donner du rythme et éviter la monotonie.

Harmonie de couleur 3 – La composition complémentaire

Créer une harmonie de couleurs complémentaires consiste à utiliser des couleurs opposées sur le cercle chromatique. Le jaune et le violet sont complémentaires, le bleu-vert et le rouge-orange représentés ci-dessous le sont également.

Composition complémentaire

La combinaison de ces couleurs crée un effet vif et énergisant, surtout pour les couleurs à leur saturation maximale, c’est à dire les couleurs qui sont les plus à l’extérieur du cercle. On pourrait penser que le contraste est trop important mais le fait de les choisir rigoureusement opposées permet d’avoir un rendu harmonieux.

Conseil pour la composition complémentaire : Une des deux couleurs choisies (par exemple l’orange) peut être harmonieusement associée avec sa couleur complémentaire (le bleu) en la déclinant sous ses différentes saturations.

Variation : La composition complémentaire rompue

Une variation de cette composition consiste à prendre une couleur, et deux de ses couleurs complémentaires. On choisit les couleurs qui se trouvent des deux côtés à l’opposé de la couleur dominante sur le cercle de couleur en formant un triangle isocèle (2 cotés de même longueur – oups des maths). Les couleurs qui forment la base du triangle sont voisines mais séparées d’une teinte.

Composition complémentaire rompue

L’effet créé par un tel ensemble est tout aussi contrastant que la composition complémentaire classique mais légèrement moins intense et plus subtil.

Harmonie de couleur 4 : La composition analogue

Il s’agit d’une combinaison de 2 à 5 (idéalement 2 à 3) couleurs qui sont adjacentes les unes aux autres sur le cercle chromatique. Elle crée une impression apaisante et agréable. Voici un exemple de combinaison de couleurs analogues : jaune-orange, jaune, jaune-vert, vert et bleu-vert.

Harmonie de couleur analogue

Une couleur est utilisée comme couleur dominante et les autres servent à enrichir la palette de couleurs.

Cette composition se rapproche de la composition monochromatique (Harmonie de couleur 2) mais avec plus de contrastes.

Harmonie de couleur 5 : La triadique – Composition de trois couleurs

Une triade est une combinaison de 3 couleurs qui sont équidistantes les unes des autres sur le cercle chromatique en formant un triangle équilatéral (3 cotés de même longueur – oups encore des maths…). Il produit un effet de contraste élevé tout en préservant l’harmonie. Une telle composition semble vibrante même lorsque l’on utilise des couleurs pastels.

Harmonie de couleur triadique

Sur l’exemple représenté ci-dessus, la couleur dominante choisie est le rouge-violet. Les couleurs en harmonie seront celles de la palette des jaune-orangé et le bleu-vert.

Harmonie de couleur 6 : La tétradique – Composition de quatre couleurs

Cette harmonie de couleur est à utiliser avec doigté ou sur de petites surfaces comme les textiles, les éléments décoratifs, un cadre, une peinture. En effet, en décoration d’intérieur pour éviter de créer la confusion, il n’est pas conseillé d’utiliser plus de 3 couleurs dans vos pièces (voir le dernier paragraphe « Quelques conseils à appliquer »)

Tétradique rectangle

C’est une composition qui comprend une couleur de base, deux couleurs complémentaires, plus une couleur supplémentaire pour accentuer l’ensemble. A partir de la couleur choisie on trace un rectangle sur le cercle chromatique pour définir l’harmonie de couleur.

Cercle chromatique tétradique rectangle

Ainsi, dans cet exemple, sont associées le rouge-orange avec le bleu-violet, le bleu-vert et le jaune-orangé.

Tétradique carré

Comme la tétradique rectangle, c’est une combinaison de 4 couleurs mais qui sont équidistantes les unes des autres en formant un carré sur le cercle de chromatique. Cela crée un effet dynamique, vif et ludique. Exemple : le violet, le rouge-orangé, le jaune et le bleu-vert.

Cercle chromatique tétradique carré

Quelques conseils à appliquer

N’utiliser pas plus de 3 couleurs

Pour un rendu harmonieux, évitez d’associer plus de trois couleurs dans une même pièce. Le mélange de quatre couleurs ou plus risque de donner une impression de confusion.

Considérer l’environnement

Pour définir votre harmonie de couleurs, tenez compte du mobilier et des éléments de décoration (sols, matériaux existants, éléments décoratifs déjà présents que vous souhaitez conserver, …). Tous les éléments de la pièce comptent. C’est l’ensemble qui compte et non des éléments individuels.

Les bonnes proportions

Pour créer une harmonie de teinte équilibrée, il est important d’utiliser la couleur dans les bonnes proportions. La marque Chromatic (véritable référence en terme de conseils en couleur) suggère “d’utiliser 3 couleurs dans les proportions suivantes : 60% d’une couleur dominante, 30% d’une tonalité intermédiaire et 10% d’une couleur d’accent”.  La couleur d’accent peut-être apportée par vos meubles et accessoires, tels que tapis, coussins, rideaux, lampes et tous les éléments que constituent votre décoration.

En règle générale, une fois votre harmonie de couleur choisie, veillez à définir les bonnes proportions en imaginant l’espace finalisé.

Deux liens qui peuvent vous aider : Tableau Pinterest Chromatic – Créer des harmonies de couleurs, IN COLOR BALANCE | Palettes de couleurs


En espérant, au travers de cet article, vous avoir apporté des connaissances supplémentaires sur les couleurs. Un de mes prochains articles sera consacré à la présentation d’exemples d’intérieur basés sur ces différentes harmonies.

Dans l’attente , je vous suggère un petit exercice qui consiste à faire un « état des lieux couleur » de votre intérieur. Pour se faire, prenez une des pièces de votre maison ou de votre appartement et identifiez toutes les couleurs présentes dans la pièce. Comment vous situez-vous ? Plutôt dans un intérieur en harmonie de couleur ou pas du tout ? Si ce n’est pas le cas, il suffit parfois de quelques modifications pour le rendre plus harmonieux, en supprimant quelques objets ou encore sans grand frais en changeant vos tissus d’ameublement (coussins, rideaux…)

A vous de jouer maintenant !

Intérieurement Votre

Virginie

 


Partager l'article :

2 réponses à « Harmonie de couleur chez soi »

  1. J’ai adoré ton article 🙂 ! J’avoue que je fais ca au feeling d’habitude avec plus ou moins de réussite selon les cas ^^ Là ca donne une explication claire et détaillée des rendus et possibilités. Moi qui cherchais à mettre un peu de peps dans mon salon, je sais quelle couleur ajoutée 🙂 Merci à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.