Se sentir bien chez soi – La maison un vecteur de bonheur


Général / dimanche, novembre 15th, 2020
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Notre maison, notre appartement, notre « chez nous », est le lieu où nous passons le plus de temps après celui du travail. Se sentir bien chez soi est donc une nécessité. Ces quatre murs que constituent notre intérieur, nous enveloppent, nous protègent, évoluent avec nous et nous accompagnent dans les grandes étapes de la vie.

Cette impression je l’avais, c’est une réelle prise de conscience depuis le confinement. Je ne sais pas dire pourquoi car, contrairement à certains dont le télétravail est imposé, je continue à me déplacer pour me rendre au sein de mon entreprise.

Il m’a paru nécessaire de partager avec vous mes recherches sur les raisons qui font que se sentir bien chez soi est important et comment y arriver. Ceci est valable que notre « chez nous » soit actuellement un appartement, une maison ou encore un château. Se sentir bien chez soi a un caractère universel.

La maison comme vecteur de bonheur, et pourquoi pas !

Studio lumineux

Notre maison, notre foyer, notre “chez nous”

Notre maison une part d’intimité

Quand on parle de sa maison, on emploie différents termes ; « chez moi », « chez nous », « notre foyer », « mon intérieur ». C’est un cocon dans lequel prend place notre intimité. Elle est le reflet de notre état d’esprit du moment plus que ce que l’on pourrait le croire.  Elle a un réel impact psychologique sur nous.

A celles et ceux de ma génération, les « quadra », vous rappelez-vous de la série Desperite Housewife ? J’étais fan… On entendait la voie de Mary Alice Young. Elle intervenait en voix off en début et en fin d’épisode pour commenter les faiblesses, les mensonges et secrets de ses amies les desperite housewife et transmettait une morale en lien avec l’épisode. Elle avait dit quelque chose qui m’avait marqué à l’époque « Après tout, laisser quelqu’un entrer chez vous, revient à le laisser entrer dans votre vie… ».

En effet, faire entrer quelqu’un chez soi c’est commencer à lui ouvrir une part de son intimité. Suivant les pièces de la maison cette intimité, par exemple le salon ou la chambre à coucher, sera plus au moins forte. Il est vrai, nous n’invitons pas n’importe qui dans notre chambre bien entendu !

Son “chez soi”, un compagnon à vie

Notre foyer s’adapte et nous accompagne dans toutes les phases de notre vie. Première marche vers notre indépendance, j’imagine que chacun d’entre vous garde un souvenir ému de son premier appartement. Quelques temps après ou à cette occasion vient le temps de la vie en couple. On modifie l’aménagement et la décoration pour que chacun trouve sa place et son espace d’intimité. Plus tard, quand la famille s’agrandit, on redessine les espaces pour l’arrivée des enfants. Quand ils grandissent et deviennent adolescents, on revoit les chambres pour satisfaire leur besoin d’indépendance. Puis vient le temps où les enfants quittent le foyer, le couple se retrouve à deux comme à ses débuts mais 20 ans après… Quand on est plus vieux, cette même maison doit s’adapter à nos capacités qui diminuent. Parfois, lié aux évènements de la vie, elle doit s’adapter à la famille recomposée.

Tous ces événements nous les vivons dans notre maison, dans notre « chez nous ». Bref, notre maison, même si c’est un bien matériel, nous accompagne et nous soutient toute notre vie. Je ne sais pas vous mais moi ça m’émeut quand je pense à tout ça.

Le déménagement

Très rare que cette maison soit la même du début à la fin. Nous devons parfois déménager. Ce déménagement marque la fin d’une période, le début d’une autre. Il faut s’approprier ce nouveau lieu.

Choix conscient, pour autant certains peuvent éprouver de la nostalgie. Le temps de s’approprier ce nouveau « chez soi », on a tendance à penser que « c’était mieux là-bas ». Ce lieu, au début étranger le deviendra de moins en moins avec le temps pour marquer le début d’une nouvelle étape de notre vie.

La structure familiale dans son ensemble est, elle aussi, mise à l’épreuve dans le déménagement. En effet, chacun n’intègre pas ce nouvel intérieur au même rythme. Là encore, il n’y a pas de règle.

Le déménagement est l’occasion de faire du tri. Tri un peu imposé, il nous amène à faire un voyage dans le passé et à faire un choix sur ce que l’on souhaite emporter dans notre futur. Moment qui peut paraitre difficile, il se trouve qu’il est libérateur. Il nous allège des périodes de notre passé qui occupent notre inconscient.

Garder l’essentiel est très important. Cet essentiel est personnel. En effet, les objets ont un sens. Certains ont une place vitale pour chacun d’entre nous. Ils nous permettent de ne pas oublier qui nous sommes.

Salon décoration épurée

Pourquoi se sentir bien chez soi ?

Lien entre notre intérieur et notre inconscient

Certains auteurs font le lien entre notre foyer et notre inconscient. Dans « Inconscient de la maison » le psychanalyste Alberto Eiguer développe le fait que notre intérieur parle. Il nous en dirait long sur ce que nous sommes. « Montre-moi ta maison je te dirai qui tu es »

C’est le lieu où prend part notre intimité, c’est également l’endroit dans lequel nous exposons nos goûts et nos valeurs. Notre intérieur dit tout de nous ; de nos souvenirs, de ce que nous sommes, et de ce que nous vivons les uns avec les autres sous ce même toit.

D’autres font référence au corps. J’aime bien cette comparaison. Elle consiste à voir notre maison comme l’enveloppe du corps humain. Elle nous protège de l’extérieur, c’est un lieu dans lequel nous pouvons ressentir des émotions. Comme pour le corps, quand il est abimé ou qu’on ne s’en préoccupe pas, c’est souvent représentatif d’un mal être psychologique ou physique.

L’influence de notre environnement

Notre bien-être psychologique est influencé par notre environnement. Le lieu où nous passons le plus de temps, en dehors de notre travail, c’est notre maison. Donc si vous recherchez le bonheur, se sentir bien chez soi est fondamental.

Les différents éléments qui nous entourent ont une influence particulière sur nous. La décoration, les objets, leurs origines, leurs types, les formes, les couleurs et les longueurs d’onde qu’elles renvoient, véhiculent des messages puissants qui vont affecter notre inconscient. Ils ont un réel impact sur notre état d’esprit, sur nos émotions.

Les grandes enseignes commerciales en usent d’ailleurs pour orienter notre consommation. Le placement des objets, le choix des couleurs sont définis avec plus d’attention que l’on pourrait le penser. Qui n’a pas été attiré par une boutique avec une belle décoration, une belle harmonie de couleur ?

Pourquoi ne pas faire autant dans son intérieur ? Une maison où l’on se sent bien est la garantie d’une meilleure qualité de vie. Se faire un cocon sécurisant est important, d’autant plus quand on a une vie stressante ou quand on y passe une grande partie de son temps.

La maison au service de notre développement personnel

La maison peut aussi se trouver être une aide à passer le cap d’une période difficile ou de changement. Je pense que vous avez tous et toutes vus l’émission « C’est du propre » qui consiste à aider des personnes qui se retrouvent en difficulté chez elles car elles se sont laissé déborder par le ménage et le rangement. A la fin de l’émission, les personnes concernées ont vécu un véritable changement. Il semblerait qu’ils présentent tous un meilleur état psychologique, d’humeur et d’entrain. On les retrouve avec le sourire et surtout avec beaucoup plus d’élan à faire les choses.

Le fait de s’être occupé de leur maison s’apparente à une reprise en main de leur vie. En effet, quand notre environnement intérieur est agréable, notre humeur s’en ressent inévitablement.

Balancelle balcon

Comment se sentir bien chez soi ?

Se sentir bien chez soi revient pour moi à créer un lieu calme et reposant où l’on peut se détendre dès que nous en avons besoin. Il doit être pratique et s’adapter à notre façon de vivre et à celles de ses occupants. Ce doit être un lieu chaleureux et d’échanges en famille ou entre amis, dans lequel chacun trouve sa place et a plaisir à se retrouver. Il doit être décoré dans un style et avec des éléments qui nous plaisent, que nous avons choisi car ils sont adaptés à notre personnalité et nous correspondent.

Les trois éléments clés sur lesquels travailler sont les suivants.

Créer une atmosphère de sérénité

Se sentir en sérénité quand on est chez soi c’est réussir à faire de sa maison un cocon. C’est se sentir paisible, sans aucune sensation de stress. Pour arriver à ce résultat, il faut s’occuper de son intérieur sans être à sa merci.

Le magazine Psychologie décrit le phénomène de négligence vis-à-vis du rangement comme un écueil à l’atteinte d’un climat de sérénité (cf. article Les 3 signes qui montrent qu’on est bien chez soi). « Les manifestations de négligence ou de procrastination (cartons non défaits, rangements provisoires qui durent), mais aussi l’absence d’investissement autre que fonctionnel dans l’aménagement, sont à l’opposé de la stabilité et du bien-être. »

Être organisé nous permet de ne plus être esclave de notre maison et avoir l’esprit occupée et stressée par les tâches d’intérieur (rangement, nettoyage, cuisine…). En nous laissant plus de temps pour nos loisirs et sans encombrer notre cerveau de tâches non faites et pourtant importantes, on se libère. On comprend facilement que cela nous procurerait plus de sérénité. C’est un rêve pour la plupart d’entre nous. La cleaninfluenceuse (je ne savais pas que cela existait) Gemma Bay propose une méthode infaillible pour résoudre ce problème en dédiant 30 minutes par jour en routine nettoyage (cf. livre « Clean Therapie » – auteur Gemma Bray). A tester !

Autre élément qui va nous permettre d’acquérir plus de sérénité consiste à créer un environnement épuré en optimisant nos rangements et en désencombrant. Réduire le nombre d’objet permet de se débarrasser de ceux qui portent des énergies négatives et surtout nous permet de passer moins de temps à les ranger puisque nous en avons moins.

Créer un aménagement adapté à sa façon de vivre

Il n’y a pas d’aménagement type mais différentes possibilités que vous devez choisir en fonction de votre mode de vie. En effet, certaines familles mangent dans le salon autour de la table basse, certaines préfèrent s’assoir confortablement autour d’une table de salle à manger, alors que d’autres vont plutôt manger dans la cuisine avec plus de promiscuité.

Cet exemple concerne la prise des repas mais c’est la même chose pour les devoirs des enfants, qui se font sur la table de la cuisine ou plutôt de manière autonome dans leurs chambres. On peut également se poser la question de nos loisirs, de nos temps de repos, et bien d’autres activités diverses et variées que nous faisons dans notre maison.

C’est à chaque famille, couple, cohabitants ou personne seule à définir et créer l’aménagement qui lui permettra de se sentir bien car il correspondra à sa façon de vivre. Si vous prenez vos repas dans la cuisine celle-ci devra être aménagée en conséquence pour que vous vous y sentiez à l’aise.

Un aménagement réussi permet de facilement se déplacer et laisser circuler librement les énergies. Il est important d’alléger vos meubles et adapter leur nombre et leur forme à la taille de la pièce.

Créer une décoration en adéquation avec ses gouts et sa personnalité

Rentrer chez soi, c’est se reconnecter à soi-même et aux habitants de la maison. C’est se retrouver dans son territoire en quelque sorte. Il est donc important de créer son propre univers, un environnement qui correspond à ses gouts et à son style. On peut bien entendu s’inspirer des magazines de décoration mais l’essentiel est de choisir le style qui nous plaira. Choisir des éléments pas seulement car ils sont à la mode mais surtout parce qu’ils nous plaisent. Mais attention à ne pas créer de cacophonie de style et de couleur.

Un style qui nous correspond, une décoration en harmonie créeront une sensation de bien-être.


A très vite pour de prochains articles qui vous donneront des conseils pour atteindre ce beau résultat qui consiste à se sentir bien chez nous. Dans l’attente, je vous souhaite un bel intérieur, épuré, serein et énergisant.

Intérieurement votre

Virginie Vinas


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.