Réussir à aménager un petit espace


Aménagement / dimanche, septembre 26th, 2021
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous avez un petite superficie que vous souhaiteriez aménager ? Cet espace est occupé mais loin d’être optimisé ? Cette semaine je présente les principales règles à respecter pour réussir à aménager un petit espace.

Quand vous êtes face à de petites superficies, il faut optimiser les espaces, les aménager de façon pratique et fonctionnelle, en choisissant une décoration adaptée. Quand je dis petit espace, je pense aux petites chambres inférieures à 9 m², aux salles de bain inférieures à 5 m², aux cuisines de 3 à 8 m², aux alcôves qu’on utilise en dressing et qu’on pourrait occuper en bureau après un grand désencombrement.

Réussir à aménager un petit espace c’est tout de suite des m² gagnés et une maison ou un appartement dont les espaces sont optimisés ! Mais comment faire ? Vous trouverez dans cet article, de grands principes à appliquer dont 5 règles concrètes à respecter.

Règle 1 – Minimalisme

Désencombrer, trier, ranger, garder seulement l’essentiel.

Image par Sofie Zbořilová de Pixabay

La 1ère règle consiste à obtenir un visuel non chargé. Alléger, supprimer une grande partie de vos affaires, garder le strict minimum, faire le point sur vos besoins, supprimer tout le reste.

Aérez l’espace, libérez vos plans de travail, allégez les étagères et supprimez les bibelots inutiles. Ne conserver seulement que quelques éléments de décoration qui vont respecter les règles déco présentées plus loin dans le paragraphe « Une décoration adaptée ».

Limiter les objets, ne conserver que le juste nécessaire « Less is more ».

Mes conseils lectures qui vous aideront à vous plonger à corps perdu dans le désencombrement :

Mes petits conseils supplémentaires : Faites du tri 2 fois par an. Avant d’acheter un nouvel objet, respectez la règle ; 1 article qui entre / 1 article qui sort. Vous n’avez que la place de recevoir 6 personnes, n’ayez la vaisselle que pour 6 invités. Conservez seulement les jouets des enfants adaptés à leur age, idem pour les habits.

Règle 2 – Des espaces multifonctions

Lister les fonctions de la pièce à aménager et rendre les espaces multifonctionnels

Comme déjà évoqué avec vous dans l’article 7 actions pour se sentir bien chez soi (action 5), il est très important de définir les fonctions que vous souhaitez retrouver dans l’espace à aménager. Il faut que ces fonctions soient clairement identifiées, pour que l’espace et son occupation soit lisible pour ses occupants.

Quand vous aménagez un petit espace, au-delà d’identifier les fonctions nécessaires à la pièce concernée, vous allez devoir créer des espaces multifonctions, c’est à dire dédier plusieurs fonctions à un même espace. Cela vous permettra de rationaliser et donc d’optimiser chacun des espaces en termes de superficie.

Prenons un exemple. Vous souhaitez créer un coin lecture dans une chambre. Dans une grande chambre vous allez pouvoir placer un fauteuil, une lampe sur pied, une zone bibliothèque. Dans une petite chambre, vous allez plutôt utiliser le lit pour votre coin lecture en utilisant la tête de lit pour fixer votre lumière et stocker quelques livres. Le lit devenant un espace multifonction ; sommeil et coin lecture. La tête de lit jouant le rôle de chevet et de bibliothèque.

N’hésitez pas aussi à vous poser la question sur les fonctions que vous utilisez très occasionnellement. Est-ce que cela vaut le coup de la conserver ? Pour illustrer ce propos, voici un nouvel exemple. La superficie de votre salon / salle à manger est petite. Vous utilisez plus souvent le salon que le coin repas assis autour de la table. Supprimer dans ce cas l’espace repas de la salle à manger au profit d’un coin repas dans la cuisine et choisissez une table escamotable pour recevoir quand vous êtes plus nombreux.

Séparer les espaces sans les cloisonner. Des voilages, des claustras, des étagères de type casiers peuvent séparer un espace sans le cloisonner.

Règle 3 – Circulation fluide

Ne conserver que les meubles qui vont répondre aux besoins de la règle 2, définir leurs emplacements pour augmenter la circulation autour du mobilier.

Image par ElasticComputeFarm de Pixabay

De la place pour circuler ! En aménagement d’intérieur, une circulation fluide est capitale. Vous allez devoir trouver la meilleure disposition des meubles pour libérer la circulation.

Un accès libre à la fenêtre, à la porte d’entrée et aux placards est primordial. Laisser de l’espace de circulation autour du lit dans une chambre, autour d’un plan de travail dans une cuisine.

N’hésitez pas à échanger les espaces de place. Par exemple, dans un endroit étroit choisissez plutôt de placer la salle à manger au profit du salon que vous placerez dans la zone la plus large.

Voici quelques dimensions qui pourront peut-être vous aider.

  • entre un lit et un mur pour un passage sans gêne, prévoyez 60 cm (pas moins de 30 cm)
  • entre un lit et une fenêtre : 130 cm pour pouvoir l’ouvrir facilement
  • 60 cm devant un placard
  • autour d’une table, prévoir 80 cm pour tourner autour librement avec des chaises utilisées sinon prévoir 60 cm
  • entre deux plans de travail d’une cuisine, on conseille généralement 120 cm s’il y a des placards à ouvrir sur chacun des côtés, sinon prévoir 90 cm
  • 70 cm devant une douche
  • 80 cm autour d’un toilette
  • 50 cm devant un plan vasque
  • Autour d’un bureau : voir l’article sur le sujet Aménager un bureau stylé et rangé en 3 étapes

Vous retrouverez des exemples de pièces optimisées avec dimensions associées dans cet article : Déco.fr – Circulation et Volumes

Le nombre de meubles est à adapter à la taille de l’espace. Faites un choix même si cela impose de vous séparer d’un meuble qui vous tient à cœur ou trouvez lui un endroit plus approprié.

Généralement, je dirai que l’emprise au sol des meubles ne doit pas dépasser 40% de la superficie de la pièce.

Vous pouvez également supprimer les portes non nécessaires qui prennent de la place ou changer les portes battantes ou profit de portes coulissantes.

Règle 4 – Optimiser l’occupation de l’espace

Augmenter les espaces de rangement, utiliser la hauteur

Pensez m3 et non m² au sol ! Utiliser la hauteur au maximum !

Contre toutes idées reçues, vous allez pouvoir utiliser de grands meubles dans une petite pièce. Il faut juste qu’ils soient peu profonds et très hauts et qu’ils ne présentent pas un visuel trop chargé (pas de moulures, plutôt un style lisse et contemporain). Si ces meubles vous permettent de ranger beaucoup de choses à l’abri des regards, n’hésitez pas. Votre intérieur n’en paraîtra que plus épuré.

Ainsi, il sera plus judicieux de placer un seul grand meuble qui va jusqu’au plafond plutôt qu’une multitude de petits meubles de rangement qui vont occuper beaucoup de surface au sol.

Optimisez les largeurs en privilégiant des meubles peu profonds. Occupez les angles en plaçant, lit, fauteuil, ou meuble dans les coins.

Utilisez des meubles multifonctions comme par exemple un tabouret ou une table basse dans lesquels vous pourrez ranger des choses, ou encore une tête de lit disposant d’un éclairage au profit d’une table de chevet.

Pour optimisez les espaces et le rangement du linge, pliez votre linge à la façon Kon Mari.

Utiliser les portes pour accrocher des éléments, de type porte manteau, ou rangements suspendus (vous en trouverez toutes sortes en vente sur internet).

Toujours dans l’idée d’occuper toute la hauteur, n’hésitez pas à placer des étagères au dessus des portes.

Règle 5 – Une décoration adaptée

Harmoniser la décoration, utiliser les couleurs avec habileté, alléger les tissus

Je vous conseille de limiter les couleurs. Utilisez seulement 2 couleurs neutres et une couleur dominante par pièce. La règle classique à suivre : ¾ de couleur basique pour ¼ de couleur forte. Dans un petit espace, j’aurai de mon côté tendance à réduire la part de couleur forte. Si vous ne voulez pas prendre de risque, composez votre décoration sur la base d’un camaïeu de deux couleurs neutres (je pense aux gris, bleus, blancs). Les accessoires de décoration et les tissus d’ameublement doivent également respecter cette règle. Uniformisez, évitez les meubles multicolores.

Il est également possible de jouer avec les couleurs pour tricher visuellement pour gommer des disproportions. Vous trouverez ci-dessous les grands principes à respecter suivant l’effet recherché.

Utiliser le verre et les miroirs qui vous permettrons également de tricher sur la profondeur.

Concernant les tissus, privilégiez les matières légères comme le lin, le coton, les voilages.


Maintenant il n’y a plus qu’à vous lancer ! N’hésitez pas à partager en commentaire votre expérience ou vos questions.

Intérieurement Votre

Virginie Vinas


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.