Rangement Dressing en 3 étapes


Rangement / dimanche, octobre 3rd, 2021
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Se sentir bien chez soi, c’est aussi avoir un intérieur bien rangé. C’est l’une des actions reprises dans l’un de mes premiers articles ; 7 actions pour se sentir bien chez soi. Le rangement des dressings est celui qui demande le plus d’énergie et de temps. Mais que de plaisir visuel, et de temps gagné le matin quand on ouvre son placard pour choisir sa tenue. J’ai décidé cette semaine de vous partager mon expérience et les techniques que j’ai utilisées, pour désencombrer et ranger mes dressings et surtout celles qui ont portées leur fruit en terme de pérennité de rangement.

Rangement dressing – Mes sources d’inspiration

Pour commencer, il faut que je vous dise que j’ai lu beaucoup d’articles et de livres sur le rangement. Pourquoi ? Parce que maman de deux enfants en bas âge avec un travail de cadre très prenant, je me suis très vite confrontée au « home bordel » et à la prise de tête que cela me générait tous les week-end. Impression de passer mon temps libre à ranger. C’est donc ça être mère de famille ? Très peu pour moi. De plus, quand cela a commencé à agir sur mon humeur, et que j’ai commencé à crier sur mon entourage, il était urgent d’agir !

Du coup, moi très méthodique et scientifique, je me suis dit qu’il devait exister une méthode pour se faciliter la vie. Au boulot, on applique la méthode japonaise des 5S, pour la maison il devait bien exister une pratique dédiée. Ou sinon je décidais d’en inventer une et de déposer un brevet !

Maison bazar

Ouf, après quelques recherches, je suis tombée sur beaucoup d’ouvrages, me sentant très vite entourée de personnes avec la même problématique que moi. C’est juste un problème que nous avons du mal à aborder. A la machine à café le lundi matin : « T’as passé un bon we ? » – « Oui super ! Top ! On a profité des enfants, on s’est reposé et toi ? » C’est beaucoup plus fun que de dire : « Euh ce we ? Je suis restée en pyjama jusqu’à midi à passer mon temps à ranger la maison et puis j’étais épuisée et donc après manger j’ai fait une méga sieste. Puis, ce matin, j’ai laissé mes enfants à la garderie en me disant que je n’en avais pas assez profité ». Comment dire… c’est moins glamour.

Revenons à mes lectures, vous passant tous les détails, que je vous diffuserez quand l’occasion se présentera, je décide de me concentrer sur deux lectures. Celles qui m’ont fait le plus avancer sur le rangement de dressing.

Livre 1 – La Magie du Rangement

Tout d’abord, le très classique La Magie du rangement de Marie Kondo – « Et si pour améliorer votre quotidien et changer de vie, vous mettiez de l’ordre dans votre intérieur ? ». J’ai personnellement aimé ce livre qui va au delà de la présentation des méthodes de rangement en présentant leurs réels bienfaits dans notre vie quotidienne.

Au delà de ces bienfaits que j’ai pu tester et que je confirme, certains propositions sont pour moi trop extrêmes. Comme par exemple aller jusqu’à essuyer et ranger nos flacons de gel douche et shampoing dans un placard fermé après chaque utilisation. Je trouve que c’est pousser le bouchon un peu trop loin.

Livre 2 – Simplifiez votre vie en 7 jours

Le deuxième que j’ai retenu pour cet article est le livre Simplifiez votre vie en 7 jours de Erin Rooney Doland – « Une semaine pour mettre de l’ordre dans sa vie ». Il m’a aussi beaucoup aidé. Je vous le conseille également. C’est un programme complet et détaillé de rangement et d’organisation pour chaque pièce de la maison allant jusqu’au tri de vos fichiers informatiques (à appliquer à la maison ou au travail).

J’ai apprécié les explications méthodiques et claires. Le délai est toutefois très court pour faire tout ce qui est écrit en seulement 7 jours. Sinon, il faut prendre une semaine de vacances et s’atteler à la tache de 7h à 19h. Mais soit, pourquoi pas ?

Home staging Rangement Dressing

Rangement dressing – Les 3 étapes

Afin de vous aider à être le plus efficace possible, voici les 3 étapes que je vous conseille de suivre.

Etape 1 : Rassembler les vêtements par famille

Tout en conservant vos vêtements dans leur placard, il s’agit tout d’abord de regrouper vos vêtements par famille. Ce regroupement vous permettra d’avoir une meilleure vision de la quantité de vêtements disponibles et ainsi d’être plus pertinent(e) et plus efficace dans l’étape suivante qui consiste à trier (cf. Etape 2).

En effet, je ne suis pas fan de la méthode qui consiste à tout sortir de ses placards et à tout poser sur son lit ou, sur son lit et par terre car cela déborde ! A part mettre en évidence que vous avez bien trop de choses et à vous laisser envahir par une vague de découragement pas beaucoup d’intérêt, à part peut-être celui d’avoir des placards vides et faciles à nettoyer. Comment trier de façon pertinente si on ne voit pas qu’on a dix tee-shirts du même type ou bien seulement deux ?

Pour la création des familles, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Je conseille deux types de famille :

  • Les familles par type de vêtement

Cette première possibilité consiste à créer des familles par type de vêtement. Par exemple, celle des manteaux, celle des robes, des jupes, des chemises, des tee-shirts… etc…

  • Les familles par occasion d’utilisation

La deuxième possibilité consiste à les rassembler par utilisation, exemple la famille des tenues habillées, celles des affaires week-end, celles des affaires de sport, de travail … etc …

Tout cela dépend de votre mode de vie. Pour vous aider à savoir si votre mode de vie se prête plus à l’une ou l’autre des méthodes, je vous conseille un petit test. Il consiste à lister les occasions pour lesquelles vous utilisez vos vêtements (cf. figure ci-dessous). Ensuite à compter combien vous avez de catégories avec des vêtements distincts.

Si vous avez des vêtements distincts pour au moins quatre des occasions listées ci-dessus je vous conseille de créer des familles par « occasion d’utilisation ».

En revanche, si vos vêtements se distinguent peu et que vous utilisez les mêmes habits en toute occasion, je vous conseille de trier par « type de vêtement ».

Un exemple pour illustrer mon propos. Vous faites partie des personnes qui utilisent les mêmes vêtements pour les sorties, le travail, le week-end et qui n’ont des vêtements différents que pour le sport et les événements occasionnels comme mariage, baptême…. Dans ce cas je vous conseille de distinguer, dans votre dressing, les vêtements de sport et de cérémonie des autres vêtements. Pour tous les autres vêtements qui constituent l’essentiel de votre garde-robe, c’est-à-dire tout le reste qui n’est pas sport ou événement occasionnel, de les trier par « type de vêtement ».

La fin de l’étape consiste à regrouper vos vêtements par famille suivant les familles que vous aurez choisies, tout en les conservant dans votre placard.

Quand cette étape est terminée, et pas avant… je vous invite à passer à la suivante !

Etape 2 : Trier et désencombrer

Passons à l’étape du tri, je vous conseille de trier vos vêtements en réalisant deux actions précises. Pour chacune des familles choisies, qui, comme vu dans l’étape précédente, est propre à chacun d’entre nous suivant nos habitudes vestimentaires, il s’agit de sortir les vêtements concernés de votre dressing et de les trier suivant les deux actions suivantes.

  • Action 1 : Se séparer de ce qui est trop usé ou démodé

Pour cette action, il ne faut pas vous poser trop de question. Ne vous laissez pas envahir par trop de sentiment et essayer de respecter la règle. Pour la belle tenue que vous portiez lors du mariage de votre sœur il y a 10 ans, qui est démodée, conservez les photos prendra moins de place que conserver votre tenue (quoique, on pourrait faire un article entier sur le rangement des photos…). Donc, je suis un peu directive pour cette action, mais là il faut respecter la règle sans vous poser de question. A part pour votre tenue de mariage ou je conçois qu’il peut y avoir débat, pour le reste respecter l’action 1 : exit l’usé et le démodé !

  • Action 2 : Simplifier et garder le juste nécessaire en supprimant tout ce qui fait double emploi

Pour vous expliquer cette action, je propose de prendre un exemple que j’ai rencontré lors du rangement de mon dressing pour mes affaires de running. Si vous courrez, vous devez connaitre le problème, vous recevez un cadeau à quasiment chaque course, un tee-shirt de sport par exemple. Ce qui nous amène, nous, coureurs, à en avoir une trentaine dans nos placards… Simplifier et garder le juste besoin pour moi revient à en garder huit ; 4 manches courtes et 4 manches longues !

L’action 2, est donc : exit l’inutile, suppression des doubles emplois !

Cette étape de tri est à faire pour chaque famille de vêtement que vous aurez défini. Après cela, vous aurez déjà l’impression d’avoir franchi une grande étape dans le rangement de votre dressing !

Il faut l’avouer cette étape n’est pas facile car il est parfois difficile de choisir… Pour les tee-shirt de running, ça va vite, pour les petites robes habillées c’est plus compliqué… Et oui difficile de se séparer… Bon là, je dois dire, il y a plusieurs astuces.

Home staging rangement dressing

Première méthode possible, à la façon Kon Mari vous serrez l’objet contre votre cœur, le vêtement qui vous déclenchera le plus d’émotion sera l’élu de votre penderie. Deuxième méthode, plus pragmatique et scientifique, vous gardez celui qui répond le mieux à vos critères d’importance, tels que la facilité de nettoyage, la facilité à le remettre en plusieurs occasions, sa capacité à traverser la vague de la mode… etc… Ou sinon dernière méthode, vous laissez jouer le hasard ; plouf / plouf ou encore, vous appelez un de vos enfants qui fait le choix pour vous !

Vous l’avez compris, ma dernière proposition est sur le ton de la plaisanterie. Le message que je veux vous faire passer c’est « n’ayez pas peur, votre vie n’est pas en jeu ». Peu importe la méthode, l’essentiel est de ne pas passer trop de temps à cette étape de tri. Faites-moi confiance, une fois que le vêtement n’est plus là, très peu de chance que vous vous rappeliez qu’il avait existé, et donc il ne devrait pas vous manquer !

Allez c’est parti pour le grand tri ! Quand cette étape est terminée, et pas avant… je vous invite à passer à la suivante !

Etape 3 : Plier ses vêtements et les ranger dans son dressing

Pour le pliage des vêtements, j’ai utilisé la méthode Kon Mari qui propose des méthodes de pliage pour tous types de vêtement. Vous trouverez beaucoup de vidéos sur le net qui présente ses pliages. En voici une que je trouve claire et complète.

Une fois le pliage effectué, pour le rangement dans le dressing, je vous conseille de conserver les vêtements par famille telle que vous les avez définies dans l’Etape 1. A vous de savoir si vous préférez étagère, penderie, tiroir, cela va également dépendre de vos possibilités.

Home staging Rangement Dressing

Il est tout à fait possible d’utiliser vos étagères comme des tiroirs en utilisant des compartiments de rangement, (comme présenté dans la vidéo), ou supprimer quelques étagères pour installer une tringle, ou encore utiliser des poches de rangement sur tringle qu’on peut accrocher dans une penderie.

Ne vous privez pas de revoir votre aménagement de dressing en fonction de votre nouvelle façon d’appréhender le rangement suite à cet article.

Home staging Rangement Dressing

Un dernier conseil, positionnez les affaires que vous utilisez souvent à l’endroit le plus accessible, le plus proche de vous. Placez celles que vous utilisez le moins souvent sur les hauts ou bas de votre dressing. Cela parait évident mais dans les faits ce n’est pas souvent pas le cas !


Après ces 3 actions de tri, désencombrement et rangement de dressing, vous devriez avoir des espaces plus aérés. Certain(e)s d’entre vous auront gagner suffisamment de place pour supprimer un élément d’ameublement.

Maintenant c’est à vous, il n’y a plus qu’à ! J’espère que cet article vous aidera.

Merci de partager votre expérience en commentaire, surtout si vous avez utilisez cette méthode et qu’elle fonctionne. Même si vous avez des petits problèmes à l’appliquer, vos retours m’intéressent !

Intérieurement Votre

Virginie Vinas


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.